Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

28/04/2015

En vogue mais peu pérennes : Le paradoxe des plateformes de crowdfunding

Malgré leur succès grandissant, la plupart des plateformes de crowdfunding peinent à atteindre leur seuil de rentabilité. Dès lors on doit se demander si leur business modèle fonctionne correctement.

Celui-ci est incarné par une simple source de revenus : les montants prélevés sur les utilisateurs, entre 5 et 10 % sur chaque collecte de fonds réussie. Appelés frais de transaction, frais de service ou frais de mise en relation, ce sont des habillages sémantiques, politiquement corrects, d’une même réalité, mal assumée par les plateformes de crowdfunding : la commission d’intermédiation !

Or, depuis longtemps, la tendance dans le marché des capitaux privés est à la désintermédiation, donc à une diminution de la valeur de l’intermédiation.

La commission d’intermédiation (qui ne dit pas son nom), proportionnelle aux montants levés, est relativement chère surtout à l’aune de la valeur ajoutée promise. Celle-ci est apportée par le service et surtout par le conseil. Or ce dernier est plutôt bancal : il ne s’agit souvent que d’une foire aux questions, d’un guide, d’une brochure ou d’une fiche à destination libre des porteurs de projets. Des données brutes servies impersonnellement : bref, des conseils génériques bien loin des conseils personnalisés souvent vantés. Lire la suite

Les commentaires sont fermés.