Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

22/02/2017

Surévaluer une start-up entraîne un effet boomerang garanti

Cela se traduit généralement par une perte de flexibilité pour l’entreprise et qui, en outre, grève les possibilités de développement parallèles et ultérieures.

Pour ne pas risquer de saborder d’entrée de jeu la réussite ultérieure de l’opération financière, il est primordial de déterminer judicieusement, au temps 0, une valeur raisonnablement basse pour la jeune pousse.

Les investisseurs, pour la plupart, outre leur apport financier, peuvent valablement aider une start-up à structurer sa capitalisation en élaborant, par exemple, une stratégie de financements par paliers.

 Quand les entrepreneurs créent une entreprise, ils doivent donc faire particulièrement attention à la façon dont ils vont lever leurs capitaux d’amorçage et de démarrage (l’Angel Round).

-         Auprès de combien de financeurs lèvent-ils leurs premiers fonds ?

-         Les investisseurs agissent-ils sous les auspices (formels et bureaucratiques) d’un pacte d’actionnaires ?

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici!

Les commentaires sont fermés.