Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/09/2017

Crowdfunding : il n’y aura pas de place pour tout le monde!

Les sites de crowdfunding fleurissent d’autant plus facilement que pour se lancer il suffit d’acheter une plate-forme clé en main. Pour 5 000 à 20 000 euros, selon la complexité. Capsens (service leader en Europe pour lancer sa plateforme de crowdfunding) par exemple, propose des sites prêts à l’emploi. Toutes les semaines, ce genre de société est sollicité par de nouveaux venus qui sont tous persuadés d’avoir la bonne idée.

L’effervescence actuelle autour du crowdfunding, le nombre exponentiel de sites prêts à se lancer ou l’originalité de certains modèles économiques ne sont pas sans rappeler le boom des sociétés Internet à la fin des années 1990. À l’époque, toutes promettaient de révolutionner nos vies. L’explosion de la bulle et la concentration du secteur avaient eu raison de la majorité d’entre elles, tout en faisant émerger de solides leaders. Il est probable qu’il en sera de même pour les plateformes de financement participatif.

Le business modèle est porté par le volume de transactions 

Au plus il y a de projets réussissant leur collecte de fonds sur la plateforme, au plus celle-ci gagne de l’argent. Par exemple, pour les sites de crowdlending et de reward based crowdfunding l’équation est simple : comme ils taxent entre 5% et 6% des montants qui passent chez eux, ils doivent réaliser, grosso modo, de 10 à 15 millions d’euros de collecte par an pour atteindre l’équilibre.

 

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici!