Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/04/2015

Améliorer la qualité des dispositifs de soutien à la création d’entreprise

Dans un article précédent (L’ECHO du 29 mars 2013) nous avons établi que la création d’entreprises en Belgique est un problème plus qualitatif que quantitatif, en partie parce que les dispositifs publics, fédéraux et régionaux, constituent un ensemble polymorphe, complexe et déséquilibré. Voici quelques recommandations à l’État et aux régions pour y remédier.

Définir une stratégie d’ensemble et en renforcer le pilotage

1 - Élaborer une stratégie explicite et globale de soutien à la création d’entreprises, avec des objectifs clairs et chiffrés et des instruments de suivi permettant de mesurer les évolutions et d’évaluer les résultats des actions menées ;

2 - Renforcer l’efficacité des acteurs de l’accompagnement par une meilleure définition du rôle de chaque réseau et une attention plus forte portée à la qualité de leurs prestations et à la professionnalisation de leurs équipes ;

 3 - Organiser sur les territoires l’orientation rapide des porteurs de projets vers les dispositifs et les accompagnateurs les plus pertinents compte tenu de leur situation et de leur projet ;

Lire la suite

18/04/2015

Cinq mesures de soutien aux PME qui ne coûteraient rien à l’État

Pour transformer les régions francophones de Belgique en profondeur et renouer avec la croissance, il faut une large mobilisation de toute la société et, au premier rang, des chefs d’entreprise. Ceux-ci sont ouverts au dialogue et ont identifié, pour relancer l’effort productif des (T)PME, de nombreuses mesures qui n’entraînent pas nécessairement de coût pour l’État.

Le financement à long terme des TPE (très petites entreprises : moins de 20 salariés, chiffre d’affaires inférieur à 2 millions d’euros)/PME (20 à 249 salariés, chiffre d’affaires entre 2 et 50 millions d’euros) peut être renforcé par la création  de nouveaux contrats d’assurance-vie multisupport, orientés vers le financement des (T)PME cotées ou non cotées. Cela n’entraîne pas de charges supplémentaires pour le budget de l’État et représenterait 150 ou 300 millions d’euros de ressources supplémentaires, par an, pour les (T)PME. (lire la suite)

14/03/2015

Augmentez vos chances de réussir votre toute première levée de capitaux

A découvrir dans le guide pratique: "Je valorise ma start-up"