Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/04/2017

Start-uppeurs : ne tombez pas dans le piège des projections financières irréalistes

Les estimations financières sont un véritable challenge pour les entrepreneurs : trop conservatrices et il est difficile d’intéresser un investisseur ; trop optimistes et les projections sont jugées inatteignables. Le scénario style « hockey-stick » dans lequel les revenus apparaissent la première année selon une courbe légèrement ascendante et puis suivant une pente presque verticale lors de la deuxième et de la troisième année est presque considérée comme une blague parmi les business angels et les sociétés de capital-risque.

Les entrepreneurs rechignent à reconnaître que, presque toujours, cela prendra plus de temps et cela coûtera plus cher que ce qui a été anticipé pour développer leur produit et le mettre sur le marché.

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici!

13/04/2017

Start-uppeurs: les erreurs rédhibitoires que vous ne voulez pas commettre

Tableau : principales erreurs graves selon les business angels

Projections financières irréalistes                                         32 %

Faible analyse du marché et de la concurrence                    32 %

Manque de réalisme à propos des défis à venir                   24 %

Évaluation et stratégie de sortie incorrectes                        12 %

 

Tableau : principales erreurs graves selon les sociétés de capital-risque

Projections financières irréalistes                                         21 %

Faible analyse du marché et de la concurrence                    18 %

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !

12/04/2017

Start-uppeurs: devez-vous tailler sur mesure un plan d'affaires destiné aux investisseurs individuels?

Y-a-t-il des différences réellement significatives entre business angels et sociétés de capital-risque concernant ce qu’ils veulent voir figurer dans les plans d’affaires ? Puisque tant les sociétés de capital-risque que les investisseurs individuels estiment que le management est d’une importance capitale, le plan d’affaire doit inclure une solide description de l’expérience et des compétences de chacun des membres de l’équipe de gestion. Il faut également indiquer les compétences manquantes que la start-up doit impérativement combler à court et moyen terme.

Inviter l’investisseur potentiel à participer dans la gestion et à apporter ses propres talents est une bonne manière de montrer à celui-ci que l’entrepreneur considère son intervention comme un véritable partenariat et non comme une simple participation financière.

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !