Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/06/2017

Startuppeurs : 8 conseils pour bien négocier

1)     Dépassionnez le contexte.

 

2)     Évitez à tout prix la rupture.

 

3)     Faites preuve d’imagination

 

4)     Pratiquez la politique du donnant-donnant.

 

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !

 

16/06/2017

Porteurs de projet : quelques recettes essentielles face à des investisseurs manipulateurs

-         Face à des investisseurs qui vous semblent déloyaux, essayez de rester vous-même et accrochez-vous par la pensée aux objectifs que vous désirez atteindre. (Entraînement sur cobaye, glaner des informations et des réactions utiles qui vous serviront dans les négociations ultérieures avec des investisseurs qui comptent…).

 

-         N’acceptez pas les insultes, sinon votre investisseur n’éprouvera plus de respect pour vous et bientôt il cherchera à vous écraser. Précisez à votre « adversaire » que, s’il poursuit dans cette voie, vous interrompez la négociation.

 

-         Si votre investisseur commence à hausser le ton tout en lançant pêle-mêle une foule de griefs (enquête de terrain lacunaire, étude de marché bancale, stratégie marketing inconsistante…), restez calme car ce « vidage de sac » lui sert peut-être à se libérer de son anxiété.

 

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !

15/06/2017

Porteurs de projet:essayez d’analyser et de canaliser l’affectivité de votre investisseur

-         Pensez d’abord que vous possédez probablement une part de responsabilité dans la situation que vous devez maintenant dénouer.

Maîtrisez donc le sentiment d’antipathie que vous pourriez éprouver à l’égard d’un investisseur qui vous a fait perdre une position de force (question dérangeante devant un parterre d’autres investisseurs intéressés…) et n’adoptez pas comme devise « on ne négocie pas sous la contrainte ».

 

-         Ne considérez pas l’attitude prise par votre investisseur potentiel comme étant définitivement arrêtée. (Il peut s’agir d’un leurre pour vous tester…).

Et puis, votre propre attitude va évoluer, pourquoi pas la sienne ?

 

-         Dites-vous qu’un investisseur n’est pas uniquement gentil, agressif ou méchant. Tout dépend des circonstances.

 

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !