Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/06/2017

Startuppeurs : la valeur de votre sueur

À combien estimez-vous le temps, l’énergie, les connaissances et l’argent consacrés à transformer votre idée en concept, à concevoir pour celui-ci un business modèle cohérent, à formaliser le tout dans un plan d’affaire et à fabriquer un prototype satisfaisant ?

 Quand et pourquoi évaluer le « capital sueur » ?

Le sweat equity est le terme anglo-saxon délicieux utilisé quand on attribue (avec émotion) une valeur financière aux efforts déployés (et sacrifices consentis) pour passer d’une idée d’affaire à son point de réalisation, c’est-à-dire à la mise sur pied de l’entreprise, ou au moment où le projet est pour la première fois présenté à des investisseurs privés, autres que ceux de l’audience naturellement plus réceptive que constitue la famille, les amis et les collègues.

Evaluer le « capital sueur » (c’est-à-dire la  récompense en titres du capital d’une contribution immatérielle) se fait généralement dans un contexte pré-startup, soit avant même la signature de l’acte constitutif de la société chez le notaire.

 

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !

01/06/2017

Homework du startuppeur conquérant

Comparables 

Découvrez à combien sont valorisées des entreprises similaires à la vôtre, dans votre région et dans votre secteur d’activité.

Consultez, le cas échéant, l’observatoire des prix de cessions d’entreprises, ou toute autre base de données accessible et référençant les prix de transactions concernant des jeunes pousses (ex. www.bizbuysell.com et www.bizquest.com ).

Des experts-comptables, des réviseurs d’entreprise, des avocats d’affaires, des consultants spécialisés peuvent vous aider dans la tâche de déterminer le prix du marché pour des entreprises comparables à la vôtre dans la même phase de développement.

L’expérience montre que les avocats ont tendance à surévaluer les startups tandis que les comptables ont tendance à les sous-valoriser, il est donc utile de consulter les deux pour se faire une meilleure idée de la valeur raisonnable possible.

 

Prévisions financières 

 

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn: cliquer ici !

31/05/2017

Startuppeurs : de deux choses l'une

Vous valez ce que le marché vous dit

Vous entendrez souvent cette remarque ânonnée par une myriade de conseillers à la création d’entreprise. Mais rassurez-vous, il s’agit là d’une lapalissade plus que d’une fatalité. 

Selon de nombreux accompagnateurs de startups, si les investisseurs vous disent que votre jeune pousse vaut 200 000 euros, alors c’est ce qu’elle vaut. Vous pourriez penser qu’elle en vaut plus parce qu’elle dispose de plus de 200 000 euros en actifs tangibles, en espèces, en créances recouvrables, et/ou en actifs immatériels. Mais, selon ces conseillers, si vous êtes incapable de lever des capitaux sur base de cette valeur, alors vous devrez accepter l’évaluation du marché.

Cependant, ce n’est pas toujours nécessaire. Les investisseurs constituent une famille hétérogène aux motivations multiples et aux besoins variés. Il y ainsi autant de valorisations possibles qu’il existe de catégories d’investisseurs.

 

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !