Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/06/2017

Startuppeurs : 8 conseils pour bien négocier

1)     Dépassionnez le contexte.

 

2)     Évitez à tout prix la rupture.

 

3)     Faites preuve d’imagination

 

4)     Pratiquez la politique du donnant-donnant.

 

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !

 

15/06/2017

Porteurs de projet:essayez d’analyser et de canaliser l’affectivité de votre investisseur

-         Pensez d’abord que vous possédez probablement une part de responsabilité dans la situation que vous devez maintenant dénouer.

Maîtrisez donc le sentiment d’antipathie que vous pourriez éprouver à l’égard d’un investisseur qui vous a fait perdre une position de force (question dérangeante devant un parterre d’autres investisseurs intéressés…) et n’adoptez pas comme devise « on ne négocie pas sous la contrainte ».

 

-         Ne considérez pas l’attitude prise par votre investisseur potentiel comme étant définitivement arrêtée. (Il peut s’agir d’un leurre pour vous tester…).

Et puis, votre propre attitude va évoluer, pourquoi pas la sienne ?

 

-         Dites-vous qu’un investisseur n’est pas uniquement gentil, agressif ou méchant. Tout dépend des circonstances.

 

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !

14/06/2017

Startuppeurs: maîtrisez vos émotions face à un investisseur

Idée générale: restez chaleureux et serein, quelle que soit la nature du différend pouvant surgir.

Accrochez-vous à vos objectifs. Rappelez-vous que votre but est d’obtenir les fonds vous permettant d’atteindre l’étape suivante (2e levée de capitaux…), pas un montant total trop élevé (dilutif) vous permettant de tenir pendant deux ans.

Pour ne pas perdre de vue ces objectifs, tentez de maîtriser vos émotions. Dites-vous, et répétez-vous, que la plupart des échecs que vous enregistrerez lorsque vous négocierez proviendront de votre trop grande implication émotionnelle, et notamment de votre tendance à céder à la colère ou, au contraire, à un sentiment d’impuissance.

Évaluez en permanence votre émotivité

·        Posez-vous en permanence la question suivante : par quoi suis-je perturbé ?

-         Par les exigences (demandes) formulées par mon investisseur ?

-         Par son attitude ?

 

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !