Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/05/2017

Porteurs de projet : mesurez intelligemment l’investors readiness de votre start-up et calculez simplement sa valeur de négociation

Le Smart Quality Check & Premoney Valuator™ (SQC&PV), un outil en ligne pour prédire le succès (ou l’échec) de votre levée de capitaux auprès de business angels, utilise une méthodologie propriétaire, combinant de manière originale des techniques analytiques avec des méthodes empiriques d’évaluation de jeunes pousses, afin de permettre aux entrepreneurs, accompagnateurs (conseillers, incubateurs, accélérateurs), investisseurs et étudiants en entrepreneuriat de se forger rapidement et simplement une opinion raisonnée sur la qualité et la valeur financière de toute start-up s’apprêtant à lever des capitaux et à ouvrir son capital.

En fait, le SQC&PV, ce sont deux outils en un : permettre aux utilisateurs de diagnostiquer, eux-mêmes, instantanément l’attractivité d’une jeune pousse (ou d’un projet de start-up) et d’en pronostiquer sa valeur de négociation (valeur transactionnelle).

 

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !

07/05/2017

Fondateurs de startups : vos actions ont des conséquences

La confiance est une pièce maîtresse dans toute start-up. La confiance doit exister entre les cofondateurs ; entre les fondateurs et leurs employés ; entre les clients et la jeune société ; et entre les investisseurs et les porteurs du projet. Ainsi, un entrepreneur doit pouvoir faire confiance à la parole d’un financeur lui promettant d’investir dans sa jeune pousse (et se persuader qu’il le fera). De même, l’investisseur doit être confiant dans le fait que les fondateurs se montreront ouverts et transparents ; et partageront pro activement les informations avec eux, afin qu’ils en sachent suffisamment sur ce qu’il se passe au sein de la jeune pousse.

 

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !

05/05/2017

Startuppeurs: les gaffes qui peuvent tout gâcher

Souvent les porteurs de projets oublient à qui ils s’adressent lorsqu’ils présentent leur opportunité d’investissement. Les entrepreneurs en herbe n’ont généralement pas autant d’expérience des affaires que leurs interlocuteurs prêts à les écouter. Ils voient le monde des affaires au travers de verres de lunettes roses. Ils ne se rendent pas bien compte que les investisseurs potentiels chercheront à les tester, parfois méchamment. Les entrepreneurs en quête de fonds ont trop tendance à ne pas être sur leurs gardes, à se montrer un peu moins perspicaces et à ne se concentrer que sur les chiffres de ventes plutôt que d’aller au cœur du sujet : qu’est-ce que la solution apportée par notre start-up offre de si extraordinaire ?

Les porteurs de projet sont souvent trop concentrés sur ce qu’ils sont et ce qu’ils proposent. Ils devraient pourtant mieux étudier les auditeurs qu’ils ciblent : les investisseurs. Ces derniers ont généralement gagné l’argent qu’ils investissent à la sueur de leur front. Ils ont prouvé qu’ils sont doués en affaires et les gens doués et méritant ont tendance à poser des questions percutantes, déstabilisantes… Les entrepreneurs doivent s’y préparer.

 

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !