Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/12/2016

Fondateurs de startups: certaines mesures de précaution peuvent être prises pour des actes de défiance

Une habitude stérile consiste à faire signer à tout interlocuteur des accords de confidentialité. Ceux-ci sont utiles dans des cas bien précis. Et il est ridicule de vouloir les imposer au vu des informations traditionnellement fournies dans des plans d’affaires souvent succincts et lacunaires qui, objectivement, ne révèlent rien d’extraordinaire et qui, s’ils tombaient dans des mains inamicales, seraient de toute façon inexploitables.

Requérir le secret n’a de sens que si vous joignez à votre business plan les schémas et descriptifs détaillés de votre brevet, une étude de marché révélant des informations de terrain cruciales et directement liées à votre produit, des lettres d’intention, des premières commandes émanant de clients souhaitant rester anonymes, des conventions de partenariat avec des fournisseurs ou des prestataires souhaitant la discrétion. Ou encore si votre stratégie commerciale est à ce point originale qu’elle pourrait immédiatement susciter la convoitise de concurrents ou faire naître des vocations. Or c’est rarement le cas.

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici