Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/05/2015

Les spécificités belges en matière de financement d'entreprises

Certes nous savons pourquoi le financement est une clé de la croissance des PME. Mais nous ne savons comment faire ni pour favoriser le financement en fonds propres ni pour lever les obstacles au financement par l’endettement.

Pour expliquer, de manière très synthétique, le malthusianisme « à la belge » du marché des fonds propres, observons tout d’abord,  que le financement par la dette a été privilégié par rapport à celui sur fonds propres, probablement parce que ceux-ci impliquent une possibilité (un risque) de prise de contrôle de l’entreprise. Ce fait a bridé le développement des marchés de fonds propres en Belgique.

Par ailleurs, les entreprises ont été habituées à une intervention de l’État dans le domaine de la distribution de crédit.

Enfin, une moindre culture de la prise de risque a empêché que ne se développe une véritable tarification du crédit risqué, bloquant ainsi la sélection des projets par le niveau du taux d’intérêt. Lire la suite

02/05/2015

La métamorphose du financement des startups

La façon dont les startups se financent est en train de changer et cela rend nerveuses les filières traditionnelles du capital-risque.

Après la vague des fonds d’entrepreneurs (structures dédiées par lesquelles des créateurs de startups investissent leurs plus-values dans d’autres startups) et l’émergence de nouvelles formes de crowdfunding (notamment l’equity-crowdfunding à l’instar de MyNewStartup, Wiseed, Finance Utile, Anaxago, SmartAngels, Afexios), voici une nouvelle étape avec l’éclosion d’un nouveau mode de syndication incarné par les business archangels

Une société américaine dénommée  AngelList  a mis au point un nouveau produit de financement de start-up appelé  AngelList Syndicates. Dans ce type de financement syndiqué, de riches individus  confient leurs capitaux d’investissement à des  anges-investisseurs renommés qui se mettront en chasse d’opportunités et investiront les fonds du  pool dans les startups choisies. Lire la suite

01/05/2015

Les banques se méfient de leurs employés

Et si pour une fois les banques refusaient de croire que le fait de licencier des employés en bloc est la seule réponse pour réduire les coûts et survivre à cette mauvaise passe ? Ne pourraient-elles pas sentir au plus profond d’elles-mêmes que si elles refusaient de voir la récession comme une excuse à leur déclin, et que si elles faisaient ce qui est bon pour leurs employés, elles pourraient alors convertir la menace en opportunité ?

L’économie du savoir tout entière n’est au fond bâtie que sur la confiance que les employés construisent entre eux. C’est cette relation – celle entre les employés et l’organisation – qui à elle seule maintient une entreprise dans la course. Des licenciements à grande échelle, s’ils ne sont pas liés à la performance des employés mais simplement à la réduction des coûts, démantèlent l’édifice de la confiance. Les fondations mêmes de l’organisation sont réduites à néant.  Lire la suite