Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/07/2017

Valoriser une start-up tient du rituel vaudou

Déterminer une valeur premoney (valeur juste avant l’investissement souhaité) est un défi majeur et incontournable pour toute start-up.

Comme start-up vous n’avez encore rien : peu ou pas d’actifs tangibles, peu ou pas de cash flow ; vous n’êtes qu’un potentiel, sur un marché incertain.

La valorisation financière est un processus intrinsèquement subjectif : de plusieurs façons on essaie de quantifier et de valoriser des critères hautement personnels. Or il n’existe aucune recette universelle pour mesurer des critères personnels. Ainsi, les critères clés du succès varient énormément selon le type de business angels ou de venture capitalists (sociétés ou fonds de capital-risque) qui ne leur accordent pas forcément la même priorité ou la même pondération dans leurs calculs.

Les facteurs clés du succès relèvent, en gros, des domaines :

-         Du fondateur (expérience du secteur – formation – expérience d’entreprise – réseau – équipe).

-         De l’entreprise (mission – croissance – relations inter organisationnelles – planification – degré de concentration des acheteurs).

 

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !

03/04/2017

Startups attention! Vos business angels sont bien plus différents que vous ne le pensiez

Voici un petit guide amusant destiné à souligner la grande diversité des profils rencontrés dans le capital-risque informel, c’est-à-dire le capital-risque pratiqué par des investisseurs individuels. L’entrepreneur doit être conscient de cette vaste diversité de profils et de motivations, ça l’aidera à décider du type d’investisseur le plus utile pour son projet. L’entrepreneur doit surtout essayer de comprendre à qui il a affaire quand il négocie son ouverture du capital. Comparer les caractéristiques de son investisseur à l’un des profils décrits dans l’une des classifications ci-dessus peut l’aider à cerner certaines des motivations de celui-ci et à mieux négocier la valorisation de sa start-up.

 

Business devils                      Ces investisseurs, ayant souvent un niveau de revenus et une formation académique moindres, investissent dans le but d’acquérir à terme une absolue majorité de contrôle. Bien qu’il soit difficile de déceler en eux, au début, leur caractéristique diabolique, ils préfèrent investir dans de petites entreprises, géographiquement proches dans lesquelles ils peuvent s’impliquer de manière très active. La structuration de leur participation financière tend également à être assez complexe.

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici!

30/03/2017

Start-up:typologies de business angels

Bien que les investisseurs providentiels aient beaucoup de points communs ils constituent néanmoins une population foncièrement hétérogène. Nombre de chercheurs et de praticiens de terrain ont suggéré une vaste panoplie de portraits-types de business angels.

Ces multiples catégories générales, même si elles se chevauchent pour la plupart, sont malgré tout utiles pour comprendre le caractère polymorphe de la communauté des investisseurs providentiels. Aucun investisseur privé ne correspond exactement à chacune des descriptions figurant dans cette classification, amusante mais instructive, de la population des anges investisseurs.

 

Types de business angels selon Evanson (2008) : cinq types

 

lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !