Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

20/11/2016

Le crowdfunding sonnera-t-il le glas de la filière angélique actuelle ?

Le crowdfunding semble une merveilleuse nouvelle opportunité pour le grand public d’investir dans des startups et de contribuer ainsi à créer de l’emploi. Les professionnels de l’investissement early stage, sentant que si le capitalisme populaire se développe certains parmi eux perdront des plumes, rétorquent que financer des jeunes pousses est une activité à très haut risque et devrait être laissé à ceux qui sont à la fois aptes et expérimentés à évaluer de tels projets et qui ont les moyens et la patience d’attendre que les quelques rares startups gagnantes arrivent à maturité.

Lire la suite dans l'article publié sur LinkedIn: cliquez ici !

12/05/2015

Le crowdfunding : un nouveau segment de la finance ou une autre façon de concevoir le financement de l’économie ?

En 2014, 152 millions d’euros ont été collectés sur la cinquantaine de plateformes de finance participative, regroupées au sein de l’association Financement Participatif France (FPF). Soit plus du double des montants levés en 2013.

Preuve de l’engouement du public, 1,3 million de Français ont déjà soutenu un projet de crowdfunding : que ce soient quelques euros versés à un artiste sur un site de don (62 euros en moyenne en 2014), des centaines d’euros prêtés à une PME, ou plusieurs milliers investis (4 470 euros) dans le capital d’une start-up.

Dans l’univers de la finance participative, les plateformes de don sont les plus connues. Avec ces sites, l’internaute soutient un projet, principalement culturel, et reçoit en échange une récompense (du simple gadget, au produit financé), qui dépend du montant versé. En 2014, ce secteur a récolté plus de 38 millions d’euros (+90% par rapport à 2013), dont les deux tiers ont été réalisés par les leaders Kisskissbankbank (15 millions) et Ulule (12,8 millions). Lire la suite

29/04/2015

Éléments primordiaux d’un écosystème entrepreneurial efficace

Face à la crise belge du capital amorçage et du capital démarrage, c’est-à-dire le capital risque stricto sensu, un nouveau type de structure pourrait bien devenir le meilleur "engendreur de success stories" que nous ayons connu jusqu’ici. Il s’agit de l’ « accélérateur de startups », un nouveau concept d’encadrement personnalisé destiné à mettre des jeunes pousses technologiques ou scientifiques innovantes sur les rails de la réussite.

Les accélérateurs de startups (TechStars, Y Combinator aux Etats-Unis, L’Accélérateur à Paris, Nest’Up en Wallonie, etc.) offrent un nouveau type d’intermédiation proactive à véritable valeur ajoutée, non seulement pour les entrepreneurs « accélérés », mais aussi et surtout  pour les investisseurs.

L’entrepreneuriat en Belgique souffre d’un manque d’accompagnement concret à l’amorçage de projets innovants. Les incubateurs et autres pépinières apportent de réelles aides, mais ne peuvent soutenir de manière personnalisée tous les entrepreneurs qu’ils hébergent. Grâce à une démarche pédagogique de la part des fondateurs, l’accélérateur est totalement impliqué dans la réussite de ses startups. Ainsi Nest’Up, première structure d’accompagnement en Belgique totalement dédiée à la formation et au succès d’entrepreneurs (en l’occurrence du numérique), devient un exemple salutaire d’alternative aux initiatives publiques d’aide à la création d’entreprise. Lire la suite