Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/05/2017

Startups: maîtrisez les liens entre ROI, dilution et divergence de valeurs

Certains business angels visent un ROI (Return On Investment) de 5x à 10x, en quatre à huit ans, ce qui équivaut à un IRR annuel (Internal Rate of Return ou taux de rendement interne) situé entre 25 % et 75 %.

D’autres business angels visent tout simplement un ROI de 30 fois la mise initiale, sans divergence.

Les deux approches sont effectivement équivalentes :

Si on suppose une divergence de 4x (le point moyen dans la fourchette attendue de 3x à 5x) et qu’on la multiplie par un ROI de 7,5x (le point moyen dans la fourchette de 5x à 10x), on obtient un ROI de 30x qui inclut la divergence.

Ces règles ne sont pas sacrées ; elles reflètent simplement deux approches courantes.

Dans le tableau ci-dessous, les chiffres visés incorporent une divergence située entre 3x et 5x.

 

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !

29/05/2017

Startuppeurs : vous avez intérêt à bien comprendre le concept de "divergence de valeurs"

La plupart des entrepreneurs et des investisseurs ont des perspectives obliques, en d’autres mots, leurs vues ne se croisent pas. En fait, la plupart du temps, les deux parties ne parlent même pas le même langage d’investissement.

Plus fondamentalement, aucune des parties ne comprend vraiment ce qu’on appelle la « divergence » des valorisations. Dès lors, comprendre celle-ci peut réduire l’antagonisme des parties et permettre de construire entre elles des relations professionnelles efficaces.

Qu’entend-t-on par divergence de valeurs ? Il s’agit de la différence entre le taux de croissance de la valeur sur le marché de la société et celui de la valeur des actions détenues par les investisseurs.

Le capital-risqueur qui finance une start-up fonde son return principalement sur l’augmentation de la valeur des titres financiers qu’il a reçus en échange de son investissement. Mais, tandis que la valeur (de marché) de la société croît, la valeur des actions détenues croît, elle, à un taux bien moindre ou peut même décroître.

 

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !