Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/04/2017

Start-uppeurs:qui doit rédiger le plan d'affaires?

Idéalement tous les membres de l’équipe devraient participer à l’élaboration du business plan en fournissant des idées et des informations. Il est intéressant d’intégrer les différentes perspectives des diverses personnes impliquées, cela rend le document final plus complet. Parfois, selon la tournure du document et son phrasé, il est possible de déceler l’influence prépondérante de tel ou tel membre de l’équipe dans la rédaction du plan d’affaires.

Les indices de base sont les suivants :

Le « technique » domine : Profusion de dessins schématiques concernant le produit. Plusieurs acronymes par phrase. La partie équipe de gestion du plan met l’accent sur le nombre de diplômes et de certifications techniques obtenus par chacun des membres de l’équipe. On voit partout dans le document les mentions ou références à Apple, Microsoft, Google.

 

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn: cliquer ici !

12/04/2017

Start-uppeurs: devez-vous tailler sur mesure un plan d'affaires destiné aux investisseurs individuels?

Y-a-t-il des différences réellement significatives entre business angels et sociétés de capital-risque concernant ce qu’ils veulent voir figurer dans les plans d’affaires ? Puisque tant les sociétés de capital-risque que les investisseurs individuels estiment que le management est d’une importance capitale, le plan d’affaire doit inclure une solide description de l’expérience et des compétences de chacun des membres de l’équipe de gestion. Il faut également indiquer les compétences manquantes que la start-up doit impérativement combler à court et moyen terme.

Inviter l’investisseur potentiel à participer dans la gestion et à apporter ses propres talents est une bonne manière de montrer à celui-ci que l’entrepreneur considère son intervention comme un véritable partenariat et non comme une simple participation financière.

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !

10/04/2017

Startups : le business plan est-il véritablement influent?

Ce que les investisseurs reprochent aux business plans

En ce qui concerne la qualité des plans d’affaires reçus, nombre d’investisseurs les trouvent trop superficiels dans leur analyse du marché, de sa taille et de la façon dont ils vont y participer. Les business plans ont tendance à minorer l’impact de la concurrence, à surestimer la valeur de leur proposition d’investissement mais leur véritable point faible est qu’ils ne fournissent généralement que très peu d’informations sur le mécanisme qui permettra à la start-up de se faire une place sur le marché visé et de rencontrer le succès.

Il ne suffit pas de seulement décrire ce que la jeune pousse va faire, il faut aussi décrire comment elle compte le faire. On trouve dans les plans d’affaires les habituelles hypothèses standard sur fichier Excel. Puisque la taille du marché est telle, nous pouvons présumer un taux de pénétration du marché allant de X à Y sur un nombre d’années Z. Ce sont, la plupart du temps, des présomptions faites machinalement, sans essayer de comprendre. Ce qui fait réellement défaut, c’est la compréhension de ce qu’il faut pour réussir dans les affaires, pour grandir, pour utiliser l’effet de levier.

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !