Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/05/2017

Porteurs de projet : mesurez intelligemment l’investors readiness de votre start-up et calculez simplement sa valeur de négociation

Le Smart Quality Check & Premoney Valuator™ (SQC&PV), un outil en ligne pour prédire le succès (ou l’échec) de votre levée de capitaux auprès de business angels, utilise une méthodologie propriétaire, combinant de manière originale des techniques analytiques avec des méthodes empiriques d’évaluation de jeunes pousses, afin de permettre aux entrepreneurs, accompagnateurs (conseillers, incubateurs, accélérateurs), investisseurs et étudiants en entrepreneuriat de se forger rapidement et simplement une opinion raisonnée sur la qualité et la valeur financière de toute start-up s’apprêtant à lever des capitaux et à ouvrir son capital.

En fait, le SQC&PV, ce sont deux outils en un : permettre aux utilisateurs de diagnostiquer, eux-mêmes, instantanément l’attractivité d’une jeune pousse (ou d’un projet de start-up) et d’en pronostiquer sa valeur de négociation (valeur transactionnelle).

 

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !

07/05/2017

Fondateurs de startups : vos actions ont des conséquences

La confiance est une pièce maîtresse dans toute start-up. La confiance doit exister entre les cofondateurs ; entre les fondateurs et leurs employés ; entre les clients et la jeune société ; et entre les investisseurs et les porteurs du projet. Ainsi, un entrepreneur doit pouvoir faire confiance à la parole d’un financeur lui promettant d’investir dans sa jeune pousse (et se persuader qu’il le fera). De même, l’investisseur doit être confiant dans le fait que les fondateurs se montreront ouverts et transparents ; et partageront pro activement les informations avec eux, afin qu’ils en sachent suffisamment sur ce qu’il se passe au sein de la jeune pousse.

 

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !

02/05/2017

Porteurs de projet : affinez votre pitch

Dix minutes en cinq (ou six) étapes pour séduire

La première chose à faire lorsque vous préparez le discours accrocheur que vous présenterez devant un parterre d’investisseurs est de veiller à donner à votre auditoire des conclusions simples qui seront faciles à retenir. Ne surchargez pas vos interlocuteurs de détails. Trop de précisions peuvent mener à la confusion ; celle-ci conduit à ne plus faire attention au présentateur et à s’intéresser à des choses importantes – du style où aller déjeuner ce midi ?

La trame d’une bonne présentation est aussi simple que ce qui suit :

·        Ce que nous faisons (+ notre valeur ajoutée, + notre Unique Selling Proposition : tout cela en deux minutes chrono)

·        Besoin(s) du marché pour notre produit (toujours partir de l’analyse des besoins, attentes, exigences du marché pour organiser notre offre : deux minutes)

·        En quoi nos concurrents sont vulnérables (deux minutes).

·        De combien de capitaux avons-nous besoin, à quoi vont-ils servir et que vont-ils nous rapporter à terme (deux minutes).

·        Les grandes choses que nous avons déjà accomplies (chrono en tête il s’agit de citer, en deux minutes, nos principales références (clients auxquels nous avons déjà apporté une solution).

 

Lire la suite de cet article publié sur LinkedIn : cliquer ici !